Nippon Mixeur - Mash Up Film Festival
1346
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-1346,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Nippon Mixeur

Programmations thématiques

 

Le Japon a toujours entretenu un rapport particulier avec les oeuvres étrangères : plutôt qu’une utilisation à des fins de citation et de référencement, il suppose l’assimilation et la transformation systématiques des éléments. La culture japonaise nourrit en ce sens deux pratiques dérivées du mashup, le meme et l’AMV – Anime Music Video – ainsi que la plateforme vidéo niconico. Cette dernière voit naître depuis quelques années de nombreux remix et medleys musicaux. 

 

La création mashup étant encore rare au Pays du Soleil Levant, cette programmation a la particularité de faire un focus sur le Japon et ses images tout en étant composée de peu de films mashup japonais. Mais il nous a paru intéressant de voir comment ces mashupeurs étrangers se glissent dans le kimono.

 

UNE PROGRAMMATION DE 44 mn

 
 
The Films of Yasujiro Ozu

Brandon Kyle Goco (4’43), USA

Une théière qui fume, une coupe de saké, un homme et une femme qui nous regardent… Bienvenue chez Yasujiro Ozu.

 

Yuji Baba sabre-laser

Nicosei News (1’34), Japon

Au Japon, les joueurs de baseball sont aussi charismatiques que des Jedi !

 

I’m So Classy

StickyGaiden (2’46), France

Création musicale en musique à partir d’une bonne cinquantaine de séries animées différentes !

 

Yojimbo and Fistful of Dollars : Shot by Shot Montage

Alejandro Villarreal (2,43), USA

On le sait, tous les bons films du cinéma sont des remakes des chefs d’oeuvre japonais.

 

Nonomura Gin no Red Zone kisha kaiken

La conférence de presse « Red Zone » du représentant Nonomura

YuZXs (2’23), Japon

Détournement sans fard du célèbre craquage en direct d’un politicien japonais.

 

Samourai

Johanna Vaude (7’23), France

A travers cette création graphique et rythmique, une réflexion symbolique pop et enragée sur le samouraï.

 

Goofy Godzilla !

Dr Morbius (4’26), USA

Le célèbre monstre nippon s’adonne à la danse dans ce coloré détournement !

 

Studio Ghibli In Real Life

Kojer (3’18), Corée du Sud

Quand les personnages de Ghibli s’invitent dans la vraie vie…

 

Les Chevaliers du Zodiaque la série abrégée – Maison 7

StateAlchemist (9’05), France

Redoublage décalé façon Grand Détournement pour cet épisode de la célèbre série des années 1980.

 

Papillon d’amour

Nicolas Provost (3’54), Belgique

Onirique et surréaliste, la transformation littérale d’un extrait de Rashomon en papillon.

 

Intervenants pour les séances Nippon Mixeur

 

Oriane Sidre, chercheuse indépendante spécialisée en cinéma japonais, rédactrice et monteuse vidéo.

 

Artiste invitée : Johanna Vaude (sous réserve)

 

Vous cherchez une programmation pour toute une  soirée de cinéma  ?
Proposition de Deuxième partie : long-métrage

 

BONJOUR (OHAYŌ)

Une fiction de Yasujiro Ozu

Japon, 1959, 94 min

 

La vie quotidienne de deux frères, Minoru et Isamu, dans la banlieue de Tokyo en 1960. Au grand dam de leurs parents, les jeunes garçons sèchent l’école et préfèrent aller regarder la télévision, symbole de la modernité, chez leur voisin.

 

Ce classique de Yasujiro Ozu est le remake d’un de ses premiers films muets, Gosses de Tokyo (1932). Sous la légèreté de ses gags visuels et sonores, le film dresse un juste portrait du Japon des années 1960, en plein basculement dans la modernité. A travers les aventures d’Isamu et Minoru et celles des habitants de la banlieue, le cinéaste japonais saisit la division entre les différentes générations, et l’affrontement en creux des valeurs traditionnelles japonaises avec celles des transformations occidentales influentes sur le continent.

 

En partenariat avec la CineTek

 

A partir de 7 ans