Mashup et droits d'auteur. Nouveau siècle, nouvelles lois ? - Mash Up Film Festival
387
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-387,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Mashup et droits d’auteur. Nouveau siècle, nouvelles lois ?

Les conférences participatives
Pourquoi certains artistes devraient se soumettre aux droits d’auteur tandis que d’autres peuvent s’en affranchir ? Cette liberté suscite, à juste titre, la controverse. Gardons tout de même à l’esprit que tous les arts sont différents. Si des clauses sont nécessaires pour encadrer les diverses formes d’expression artistique, elles sont difficilement applicables tous azimuts. Ne faudrait-il pas repenser certaines d’entre-elles, en l’occurrence celle des droits d’auteur dans le cas du Mashup ?

 

Nous chercherons ensemble des solutions pour que les auteurs de première main continuent à être protégés sans que cela ne soit un frein à la nouvelle création des auteurs de seconde main. Et au lieu de laisser libre cours aux abus des deux côtés – mashupeur qui ne cite pas ses sources / ayant droit vénal -, ne pourrait-on pas également protéger les mashupeurs auteurs de seconde main qui respecteraient un code déontologique ?

 

 

L’article de Marie-France Bellissant à ce sujet

 

Please wait...

Newsletter

Festival Mash Up 2017 Restez informé sur la programmation