Liste indicative Mashup Cinéma - Mash Up Film Festival
1268
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-1268,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Liste indicative Mashup Cinéma

En partenariat avec le CNC, LaCinetek, Europeana et Mashup Cinéma

 

L’association Mashup Cinéma a pour objectif de promouvoir des oeuvres et des événements en lien avec les pratiques du mashup, dans les domaines de l’audiovisuel et du spectacle vivant, ainsi que des interventions en faveur de l’éducation à l’image. L’association défend la démocratisation de la création par l’accès à tous et à toutes à un catalogue riche d’images, de sons et de motifs pour concevoir des films-montages inédits. Elle a créé un blog wikitube encyclopédique sur le cinéma mashup et coordonne le Mashup Film Festival.
Vous trouverez ci-dessous quelques exemples de films de fiction entrés dans le Domaine Public. De quoi avoir des idées de mélange ?

 

Charade, Stanley Donen (1963, USA)
Audrey Hepburn et Cary Grant sont irrésistibles d’élégance et d’espièglerie.

——————————————–

Plan 9 from outer space, Ed Wood (1959, USA)
Avec le grand Bela Lugosi jouant son propre rôle de Dracula !
Ed Wood a été désigné comme le plus mauvais réalisateur de tous les temps. Et oui on voit presque les fils retenant les soucoupes volantes en plastique. Mais ce qui compte pour nous à Masphup Cinéma, c’est avoir une âme.

——————————————–

This Land is Mine, Nina Paley (2012, Grande-Bretagne)
Nina Paley prone le “Copylove”. Elle incite tous les créatifs à emprunter ses images pour les réinterpréter et les mélanger afin de réaliser leurs propres créations.

——————————————–

Le Cabinet du Docteur Caligari, Robert Wiene (1922, Allemagne)
Un jeune homme raconte comment sa fiancée a disparu, alors qu’une série d’enlèvements a lieu en ville.

——————————————–

Laurel et Hardy au Far West, James W. Horne (1937, USA)
Selon les dernières volontés d’un ami, Laurel et Hardy sont chargés de remettre à sa fille, Mary Roberts, le titre de propriété d’une mine d’or. Celle-ci travaille comme domestique dans le saloon de Mickey Finn, à Brushwood Gulch, petite ville de l’Ouest américain. Ne la connaissant pas, ils remettent le titre de propriété à Lola Marcel, l’épouse du patron de la jeune fille, qui a substitué sa propre femme à l’héritière pour s’emparer du titre. S’apercevant de leur méprise, Laurel et Hardy vont tout faire pour récupérer le document malgré l’opposition farouche de Lola et de Mickey.
——————————————–
Zéro de conduite, Jean Vigo (1933, France)
Dans un collège de province, les élèves protestent contre la sévérité des professeurs. Quand l’un des pensionnaires est injustement puni, ses camarades préparent la révolte avec la complicité du nouveau surveillant.
——————————————–
Kaliya Mardan, Dhundiraj Govind Phalke (1919, Inde)
Les compagnons de jeu de Krishna sont insultés par une villageoise qui leur éclabousse l’eau. Ils se vengent en volant du beurre de sa maison. Quand ils sont battus par la femme, ils se vengent à nouveau avec l’aide de Krishna. Il reçoit un cadeau pour son aide mais le donne. Krishna entre alors dans la chambre d’un riche marchand et de sa femme la nuit et attache la barbe de l’homme aux cheveux de sa femme. Ces exploits conduisent à une grande foule se plaignant des singeries de Krishna à ses parents adoptifs.
 ——————————————–
A Female Boss, Han Hyung-mo (1959, Corée du Sud)
Yoanna, qui dirige sa propre entreprise, est insultée dans une cabine téléphonique par un étranger nommé Yong-ho. En cherchant un emploi, Yong-ho postule à un magazine, ne sachant pas que le patron de l’entreprise est en fait Yoanna. Elle l’engage avec l’intention de se venger de l’humiliation qu’elle a reçue.

——————————————–

Le Mécano de la Générale, Buster Keaton, Clyde Bruckman (1926, USA)
Le cheminot Johnnie Gray partage sa vie entre sa fiancée Annabelle Lee et sa locomotive, la Générale. En pleine Guerre de Sécession, il souhaite s’engager dans l’armée sudiste, mais celle-ci estime qu’il se montrera plus utile en restant mécanicien. Pour prouver à Annabelle qu’il n’est pas lâche, il se lance seul à la poursuite d’espions nordistes qui se sont emparés d’elle et de sa locomotive…
——————————————–
Godzilla, Inoshiro Honda (1954, Japon)
Au large des côtes japonaises, plusieurs navires disparaissent mystérieusement. Alertées, les autorités dépêchent une expédition scientifique qui recueille les témoignages de pêcheurs terrorisés. Tous assurent avoir vu un monstre remonté du fond des mers. Lequel s’avère être un dinosaure réveillé par des explosions atomiques. Rasant tout sur son passage, le saurien géant marche sur Tokyo obligeant les forces d’auto-défense à intervenir…
——————————————–
L’homme à la caméra, Dziga Vertov (1929, Russie)
La petite ville d’Odessa s’éveille. Un jour comme les autres s’annonce. « L’homme à la caméra » sillonne la ville, son appareil à l’épaule. Il en saisit le rythme et, à travers lui, celui des vies qu’il croise. Sans parole ni sous-titre, sans acteur ni décor, le film est d’une grande richesse formelle et le montage y joue un rôle central. Film fondateur du Kino-Glaz (ciné-oeil), L’Homme à la caméra est une démonstration, visant à prouver que le cinéma, quand il s’éloigne du récit, est le seul à pouvoir rendre compte de la réalité.

 

Please wait...

Newsletter

Festival Mash Up 2017 Restez informé sur la programmation